herve roelants : works & documents

 

 

 

 

 

aire de repos all along the watchtower 2 anamnese as if all were well au travail / at work beds I slept in black birdsbrewery drawings bus 728 by the end of the day cahier 2012 cahier 2018 california detail canicule chair & wire coinconcerns about panic corner d'ici peu dans un camion de : à : dead people do not help december is done delay des notes des restes dessiner dans un coin dessins de printemps 2017 discutableeast / west: distorting mirrorsdimanches dimanche par défaut • 10 dessins 12 dessins sans titre drawing in a cornerdürer dump edit7 en attendant que ça passe en réunion en théorie eventuallyfaire comme si tout allait bien fais autre chose favela café à art basel : signes conflictuels dans l'espace semi-public favela café at art basel: conflicting signs in semi-public spacefbfrozen sardines gone again guerre icon(e) idea-zelarrayan je ne crois pas / je ne sais pa / non je ne veux pas late leaving (london)leftovers liaisonslieux communs / actes de présence (these)listes de courses lits dans lesquels j'ai dormilivraison lycée condorcet, section art nights no fuck no failnon non — pourquoi notebook 2012 notebook 2018 notes de lecture now what nuits passeport philippe paretphilippe paret, disparu le 8 juin 2014propre puisque tout est bienquelques déplacements quelques readymades pour les invisibles r-diffusion ratures re compost repéragesrest area rhinoceros rien ne va jamais roses for mese perdre efficacement so nice so fucking politesome notes soundcloud spring drawings 2017 static sunday ko sur le concept d'histoire (benjamin) syndicat potentiel 3 10 drawings there never was any future third text : une relecture traces+drawingstraces+dessins trackingtraduire / translating traduire / translating (montréal) traduire / translating (séverine hubard) les trouées 12 untitled drawings un désastre théorique underground une très courte sonate pour jean-louis py unité mobile usual basicsvaleurs douteusesyou are a target ypk yvonne, pré-disparitionszizek : contre le double chantage